Notifications

Informations générales
Mage Test (besoin de vos avis :))
Créé par JohnCouscous
Statut : Public
Créé le : 13-09-15
Type de Deck : Non définie
Côut en poussière : 4580
Dernière modification : 13-09-15
Deck à jour avec le dernier patch
 
Apercu du deck
NB Carte
1 x
Cible leurre
1 x
Image miroir
1 x
Projectiles des Arcanes
1 x
Soldat de Comté-de-l?Or
2 x
Portail instable
1 x
Ennuy-o-tron
1 x
Grunt loup-de-givre
1 x
Micro-machine
1 x
Rampante hantée
1 x
Effigie
1 x
Entité miroir
1 x
Nova de givre
1 x
Grizzly Ferpoil
2 x
Boule de feu
1 x
Cône de froid
1 x
Explomage gobelin
1 x
Métamorphose
1 x
Défenseur d?Argus
1 x
Écumeur kvaldir
1 x
Bling-o-tron 3000
1 x
Champion de Mukla
1 x
Client sinistre
1 x
Manipulateur sans-visage
1 x
Robot de soins antique
1 x
Empereur Thaurissan
1 x
Maître jouteur
1 x
Choc de flammes
1 x
Vieux déchiqueteur de Sneed
Description
Je ne sais pas trop comment présenter mon deck, mais j'aurai surtout besoin d'avoir vos avis.
Est-ce qu'il est bien ? Il manque des choses ?

Merci d'avance ! :smiley:
Commentaires (6)
Greg
#1
Posté le 13 Septembre 2015, à 10:49
Je dirai perso (mais je suis loin d'être pro), qu'il y a trop de cartes, trop de trucs en un seul exemplaire qui viennent un peu perturber la compréhension de ton deck... Est-ce que c'est du méca ? (Ennuy-o-tron, Micro-machine, Explomage gobelin), est ce que c'est du taunt ? Est ce que c'est du secret ? En fait, j'ai peur que tu aies pas souvent les cartes qui synergisent entre elles, mais je me plante peut-être.
Autre remarque, y a la fois de la joute (d'ailleurs peu de chance de gagner sur ton Maître jouteur, de l'exaltation,... bref, je ne comprends pas la logique !
Weryu
#1
Posté le 13 Septembre 2015, à 12:20
Honnetement ton deck est pas assez late pour jouer Maitre Jouteur
Client Sinistre t'oublie : il faut un deck specialisé (genre un guerrier combo)
Quand a Soldat compte du nord et Grunt loup-de-givre ils sont trop nuls oublie les : tu a l'air de t'orrientésur un midrange meca : essaie de crafter 2 dechicteurs pilotés (pas cher niveau poussiere)
Ah et met des Boule de feu aussi !



Monkey75
#1
Posté le 13 Septembre 2015, à 17:54
*Ne jamais s'aider de l'aubergiste et de ses conseils, l'aubergiste est pas doué.

*Les cartes en 1 exemplaires :
Jouer des cartes en deux exemplaires majoritairement est généralement mieux que de jouer 30 cartes en 1 exemplaires, pourquoi ?
-Jouer pleins de cartes différents rend le deck plus polyvalent, certes, mais aussi plus instable.
C'est à dire que même si tu as une carte A face à une situation en particulier, une carte B face à une autre, une carte C pour encore un autre scénario, etc.
Tu peux répondre à tout, si et seulement si tu pioches les cartes comme il faut au bon moment.
Sur un deck de 30 cartes composés que de cartes en 1 exemplaire, tu as peu de chance de piocher la bonne au bon moment,
et à ce moment là tu vas regretter de jouer la carte qui fait tâche dans ta main plutôt qu'un deuxième exemplaire de la carte qui t'étais utile.
-Jouer pleins de cartes différentes, c'est jouer tout et n'importe quoi
il faut jouer des cartes qui se justifie au deck, il faut faire le tri entre les cartes utiles et les cartes inutiles.
Et bien souvent, une carte utile à ton deck méritera d'être présent en deux exemplaires plutôt que de la jouer qu'une fois avec une autre carte inutile.
-Optimiser le deck
Qu'est ce que veut dire "optimiser" ?
Optimiser un deck, c'est essayer de trouver le meilleur équilibre pour ton deck, un équilibre qui sera basé sur plusieurs notions :
comme ne pas jouer de cartes inutiles au deck, trouver le juste milieu entre stabilité et polyvalence, jouer les cartes qui vont le mieux dans le deck, prendre en compte les synergies/combos dans la construction du deck (une carte qui peut être d'ordinaire nul peut devenir super forte combinée à une autre), c'est aussi garder un équilibre niveau pioche, niveau courbe de mana, etc.
Optimiser un deck, c'est prendre en compte toutes les caractéristiques qu'un deck doit avoir et de les pousser au maximun.
Au début, ça peut paraitre assez flou, mais l'optimisation c'est ce qui fait d'un concept de deck, un deck viable !
-Jouer majoritairement des cartes en deux exemplaires est mieux, mais ça ne veut pas dire qu'aucune carte ne peut se justifier en un exemplaire,
les légendaires ne peuvent être joué qu'une seule fois par deck, et si elles se justifient vraiment dans le deck, il faut la jouer, si ça serait possible, on la jouerait en deux exemplaires, mais tant qu'elle est bien dans le deck, elle doit y rester.
Parfois, une carte peut s'avérer inutile deux fois dans une partie, par exemple : Baston, elle peut renverser une partie, et est super utile en guerrier, néammoins elle ne fonctionne que dans une situation où on est très au fond,
donc, si on est bien devant, la Baston risque d'être inutile tout le long de la partie, de plus si on a déja repris l'avantage avec une première Baston, on aura plus besoin de le reprendre avec une deuxième.

C'est un aspect de l'optimisation : trouver le juste milieu entre carte situationelle et carte très forte, Baston est super utile et super situationnelle, alors qu'un Yéti noroît n'est pas situationnelle et trouvera toujours son utilité, mais il ne fera pas une aussi grosse différence que lorsqu'une Baston sera utilisé.

Un deck doit majoritairement être composé de cartes polyvalentes, comme ça, qui vont creuser un écart avec l'adversaire, même si elles ne font pas une différence gigantesque, même si à elles seules elles ne font pas gagner directement la partie, elles seront utiles face à tous les adversaires, une carte situationelle et très forte comme Baston peut faire une très grosse différence, mais à elle seule elle ne fera pas gagner, c'est grâce aux cartes utiles partout qu'on peut gagner, c'est elles qui vont profiter de l'avantage qu'aura créé Baston pour gagner.
Les cartes utiles et peu situationnelles sont la base du deck.
/! Il existe un type de deck, le deck combo, à qui la règle ne s'applique pas, ce genre de deck va piocher énormément pour reunir une combinaison de cartes hyper situationnelle mais qui s'il arrive à la mettre en place, fera tout simplement gagner la partie. Ce genre de deck mise tout sur la pioche /!

*Définir son deck
C'est bien beau ce que j'ai dit avant, mais si on ne sait pas quelle stratégie adopter pour notre deck, on va se retrouver à ne pas avoir quoi jouer, un Gnome lépreux est rentable dans un deck aggressif mais nul dans un deck lent, à l'inverse Vieux déchiqueteur de Sneed est bien dans un deck lent et nul dans un deck aggressif.

Il faut savoir orienter son deck, si on ne l'oriente pas, il ne rimera à rien, pour deux raisons :
-il sera tirailler entre plusieurs stratégies opposés, et ne pourra pas en appliquer une correctement
-il jouera tout un tas de cartes qui ne vont pas dans la même optique, tout un tas de cartes opposés qui rendront le deck instable, pour gagner il faut avoir pile toutes les cartes d'une certaine stratégie pour gagner, et si par malheur on les pioche de façon mélangé, le deck n'aura pas de possibilités rentable (=la 1ere raison : il sera tiraillé entre plusieurs stratégies et ne pourra pas en appliquer une correctement).

Pour orienter son deck, il y a plusieurs grandes lignes, il faut d'abord choisir une idée générale, puis petit à petit s'orienter vers une idée plus précise :
-la 1ere chose pour créer un deck, c'est choisir la classe, on peut le faire suivant son humeur, c'est goûts, mais les classes étant toutes différentes, elles peuvent avoir des avantages et des défauts différents, et suivant les capacités de chaque classe dans chaque domaine, en choisir une en particulier peut permettre d'avoir un meilleur résultat.
Néammoins chaque classe a énormément de possibilités, par conséquent, même avec une classe qui n'a pas une attirance naturelle pour ton idée en particulier, elle a largement assez de possibilités pour mettre en oeuvre ton idée de manière tout à fait viable.
Exemple : le prêtre est bon contre les decks aggressifs (à cause de son pouvoir héroique, et des cartes qu'il a disposition pour gérer les decks aggros), par conséquents, si les decks présents en classés ont tendance à être aggressif, il fera un bon choix, à l'inverse un démoniste à cause de son pouvoir héroique aura du mal face aux decks aggressifs, mais il peut jouer 2 Robot de soins antique, 2 Croq'zombie, et tout un tas de choses pour lui permettre de devenir très bon contre les decks aggressifs, il aura juste besoin de plus de chose qu'un prêtre.

Toi tu as choisis mage, on va rester sur cette idée. Le choix de la classe n'importe pas tant que ça.

-La 2nde chose, c'est l'objectif de ton deck, la stratégie qu'il va adopter pour gagner, il en existe 4 principales :
1.Un deck aggressif qui va essayer de descendre les points de vies adverses le plus rapidement possible et va profiter de beaucoup de serviteurs et du mana limité, pour poser un board (=présence de serviteurs sur le plateau) conséquent que l'adversaire aura du mal à gérer.
2.Un deck contrôle, c'est un deck lent qui n'en à rien à faire des points de vies adverses, il va avoir des outils pour gérer les decks aggros, et essayer d'arriver vers les tours 10 et plus, à ce moment là, il va jouer des grosses cartes comme Vieux déchiqueteur de Sneed, ou Grommash Hurlenfer, ou Dr Boum...
Il va les jouer, l'adversaire va essayer de les gérer (ils représentent une trop grosse menace pour être laissé en vie), une fois qu'il aura passé son tour à en gérer une, on recommence avec une deuxième, et on continue jusqu'a ce qu'il épuise ses ressources, à ce moment là, l'heureux survivant se chargera de tuer ton adversaire en quelque coup.
3.Un deck midrange : Le deck au milieu, il est assez aggressif (mais moins qu'un deck aggro), mais il va quand même pouvoir tenir la partie plus loin qu'un deck aggro s?essoufflant à cause de l'absence de cartes coûtant cher. Mais il ne pas pouvoir la tenir aussi longtemps qu'un deck contrôle.
Il va jouer sur les deux penchants, être aggressifs, et si jamais l'aggressivité ne paye pas, il va continuer à jouer des trucs chiants jusqu'au milieu de partie.
Il va gérer les plus gros dangers du board adverse, mais va quand même avoir un penchant pour infliger des dégâts sur le héros adverse, alors qu'un aggro va quasi exclusivement sur le héros adverse, et un contrôle va très rarement sur le héros adverse.
4.Un deck combo, basé sur la pioche, il ne va pas tenter de tuer l'adversaire à petit feu plus ou moins rapidement, non, il va juste piocher, piocher, piocher, jusqu'a reunir une combinaison de quelques cartes qui permettront, d'un seul coup d'infliger à peu près 30 dégâts, d'un seul coup ! Mais avant de pouvoir faire sa combo, il doit la piocher, il ne peut gagner que grâce à sa combo.
Comme un contrôle il va gérer le board adverse, car s'il ne le gére pas, comme il n'a aucun moyen à part sa combo de tuer l'adverse, il va se faire tuer avant de la piocher.
5.Il y a des sous-types de decks, comme
token : deck aggressif qui s'étend sur le board et qui va essayer de booster tout son plateau avec par exemple Puissance du fauve.
Deck tempo : deck aggressif, qui va jouer tour après tour des serviteurs et poser constamment sur le plateau jusqu'a ce que l'adversaire n'arrive plus à le gérer.
Deck fatigue : deck contrôle lent, qui va gérer ce que fait l'adversaire, jusqu'a arriver à l'épuisement des decks, il ne joue pas de pioche (ou presque), pour que l'adversaire avance dans son deck et le termine avant soi, et qu'on puisse gagner sur la fatigue.
Etc...

Une fois cette stratégie adopté, on va déja pouvoir faire le tri entre les cartes jouables, et celles qui ne le sont pas :
Pour un deck aggro : On peut jouer le Gnome lépreux.
Pour un contrôle : pas question !

-Après, on peut aller plus profondément dans son idée, et par exemple, si on veut faire un mage contrôle,
on a plusieurs façon de le faire :
essayer de faire un mage contrôle assez "classique".
essayer de faire un mage dragon.
essayer de faire un mage autour des Géant de lave et de Écho de Medivh, etc, etc.

*Une fois qu'on a l'idée précise du deck, place à sa construction ! (je ne vais pas beaucoup m'attarder sur les decks combos, ils sont assez dur à cerner)
On peut s'inspirer d'un deck viable, d'un autre bon joueur (un deck qui est passé légende par exemple) pour s'aider, on le recopie (si il nous manque pas trop de cartes), et on s'inspire de celui-ci, on le modifie à sa guise.
L'avantage avec un deck viable comme ça, c'est que le boulot de construction de deck est déja fait (même si on peut toujours le modifier selon ses besoins, seloin l'évolution de la meta)
Meta = ensemble des decks les plus présents en classé, la meta évolue constamment, en particulier à la sortie de nouvelles extensions.
les decks de la meta, les decks les plus courants le sont car en général ils font partie des meilleurs decks.

-d'abord, il faut construire le corps du deck, l'ensemble des cartes stables du deck, des cartes utiles, peu situationnelles du deck.
(comme un Yéti noroît)

Il faut d'abord mettre ces cartes stables :
Avec une base solide de serviteurs, en général mieux vaut plus de serviteur que de sort (même si les decks combos ont tendance à jouer plus de sorts).
Pour un mage contrôle :
un Élémentaire d'eau, un Empereur Thaurissan, un Vieux déchiqueteur de Sneed, un Crache-vase, Rampant des tourbières, Grizzly Ferpoil etc.
Il y a tout un tas de cartes à envisager.
Un deck mage aggressif aura plutôt tendance à jouer : Gnome lépreux, Jette-sorts, Apprentie du sorcier, Attise-flammes, Wyrm de mana, Poulet furieux...

Après, faut faire le tri : Rampant des tourbières : c'est une mauvaise carte, un Crache-vase est mieux,
pareil pour Grizzly Ferpoil, il y a des cartes mieux.
Un Poulet furieux dans un mage ne risque pas de s'activer, il a besoin d'un buff en pvs pour le faire, et ça reste quasi infaisable.
Il faut enlever toutes les cartes qui vont pas dans la liste.
Après, avec les cartes qu'il reste, il faut faire des choix, avant de réfléchir précisément sur chaque carte, il faut d'abord se faire une idée d'ensemble du deck.
Exemple : peut être qu'un Crache-vase ne sera pas nécéssaire si ton deck est fort contre les decks aggressifs, mais peut être qu'il sera bien si ton deck a du mal contre les decks aggressifs.
Mais, le deck pour l'instant étant loin d'être fini, on ne peut pas encore savoir si il aura ce qu'il faut pour bien résister face aux decks aggressifs.

Une fois que les serviteurs sont mis.
Place aux sorts :
Pour un deck combo, il en faut beaucoup, pour un deck contrôle il en faut aussi un certain nombre, pour un deck aggro il y en a moins besoin, les sorts n'apportant rien sur le plateau, ils vont souvent s'avérer moins utile pour un deck aggressif, même si une Boule de feu ou un Éclair de givre peut toujours servir de dégât direct.

Toujours pour un mage contrôle, on peut envisager, Choc de flammes, Éclair de givre, Boule de feu (=moyen de gestion), Dupliquer, Effigie, Barrière de glace, etc, etc.
Du coup, on les ajoutes (ceux qui nous paraissent bien) au deck.

Pour un mage aggro, Boule de feu est très bien aussi (=dégât direct), mais un Projectiles des Arcanes peut aussi être très bien, même si un deck aggro a besoin de moins de sorts.

-On fait pareil pour les armes, si on crée un deck d'une classe possédant des armes.

-Puis une fois qu'on a l'idée générale du deck, on pousse le deck plus loin :
Exemple : j'ai choisis de jouer un Effigie, et une Entité miroir, un Savant fou risque d'être rentable, il faut le jouer !
Exemple n°2 : mon deck est bien, mais j'aimerais bien lui ajouter un truc en plus, un combo en plus qui lui permettra d'avoir un autre atout, un autre outil, Archimage Antonidas par exemple, peut permettre de donner au deck l'opportunité de gagner par un autre moyen que ce que fait un contrôle classique.

-Ensuite, on se focalise sur l'idée du deck :
Je joue un mage contrôle, un deck lent.
j'ai trouvé qu'Écho de Medivh pouvait être bien, c'est jouable, mais dans un deck aussi lent, je pense que ce serait mieux de jouer autre chose.
Si j'aurais joué les Géant de lave pour les dupliquers lorsqu'ils coutent 0 mana, ça aurait pu être bien, mais là, je pense pas que ce soit nécéssaire.

-Ensuite on optimise le deck :
J'ai déja parlé de ce point au début.
Après, on peut revenir sur l'exemple des Crache-vase :
Exemple : j'ai décidé de jouer 1 Barrière de glace et une Illuminatrice (le soin c'est cool pour un contrôle !), alors, est ce que le Crache-vase est si indispensable ? sans doute que non. Ca aurait été différent si je n'aurais pas joué ces deux cartes de soins, mon deck aurait été beaucoup plus vulnérable face aux decks aggros.
Du coup, à la place, comme je suis déja assez fort face aux aggros, pourquoi ne pas jouer Métamorphose, plutôt que de renforcer mon taux de victoires face aux aggros qui est déja bon, plutôt le faire face aux decks contrôles car je n'ai attribué à mon deck une plus petite part de cartes qui le contre.

-Le faire évoluer petit à petit :
C'est le moment de tester le deck, réfléchir sur une carte permet d'en avoir une première idée, mais tester la carte en partie permettra de se faire un avis fixe.
C'est en testant le deck qu'on verra le mieux comment on peut l'améliorer.

De plus, la meta évolue constamment, et par conséquent si je veux adapter mon deck à la meta, il faut que je le fasse évoluer, que je change de temps en temps quelques cartes pour gagner plus facilement contre les decks les plus présents.


Voila, c'est les grandes lignes de la construction d'un deck, après, c'est surtout sur le travail d'optimisation que tout ce joue, et c'est aussi le plus dur à définir, c'est un ensemble de pleins de notions qu'il faut tenir compte. C'est avec l'expérience que tu arriveras à mieux optimiser un deck.

PS : désolé pour le pavé


Monkey75
#1
Posté le 13 Septembre 2015, à 18:27
du coup, je te conseille de repartir sur un nouveau deck, vu que tu vas surementdevoir changer une grande majorité des cartes du deck ^^
schisme
#1
Posté le 13 Septembre 2015, à 18:42
Je... dois-je vraiment poster après Monkey ><

Bon, je me contenterais de te proposer mon aide pour la création de ton futur deck, je pourrais te conseiller des cartes et dire ce que je pense de tes choix, c'est en essayant qu'on apprend :smiley:
JohnCouscous
#1
Posté le 06 Octobre 2015, à 21:39
Merci Monkey75 pour tous ces conseils !! :smiley:
J'ai TOUT lu, et mon deck est juste pourri ! haha