Notifications

2ème aile : Le Coeur du Magma

par le Dimanche 12 Avril 2015 à 10:30

 

 

 

 

 

GUIDE : Le Coeur du Magma

 

 

Les nains sombrefers vaincu, Laufeust a suivi les dalles de pierres noires jusqu'à déboucher sur un boyau de roche s'enfonçant au plus profond de la terre : Le Coeur du Magma !

 

 

 

 

L'entrée, cachée au-delà d'un pont de pierre qui enjambe la lave en fusion qui entoure la cité naine, est le point de départ pour aller terrasser Ragnaros et ses légions d'élémentaires. Le raid du Coeur du Magma est une légende de World of Warcraft, et pour cause : c'était le tout premier des raids à 40 joueurs. Si le début n'était guère difficile, arriver jusqu'à Ragnaros était un challenge qui ne s'atteignait pas avant plusieurs tentatives.

 

 

 

 

Pour commencer, un élémentaire du magma et un élémentaire de feu nous barrent la route : Garr et le Baron Geddon. Garr ne se déplace jamais sans sa légion d'élémentaires du magma, alors que Geddon se fait un devoir de transformer ses assaillants en bombe humaine (ou elfique, c'est beau un elfe qui explose). Ces adversaires captivaient tous les fantasmes de nos amis voleurs et guerriers à l'époque à cause des morceaux de l'arme légendaire qu'ils avaient une toute petite chance d'abandonner à leur mort : Lame-Tonnerre, l'épée bénie du Cherchevent.

 

 

 

Ensuite, nos pas nous amènent devant le Chambellan Executus. Bien qu'il nous menace courageusement derrière ses gardes du corps, lui-même n'est qu'un pleutre qui n'hésitera pas à aller se cacher dans les jupes de son maître une fois acculé.

 

 

 

"TROP TÔT EXECUTUS !", c'est par ces mots et une grosse boule de feu en pleine poire que Ragnaros remerciait son chambellan de l'avoir éveillé dans le plan d'Azeroth sans qu'il n'ai eu le temps de réunir la totalité de sa puissance. Un coup de chance pour avoir un petit espoir de renvoyer d'où il vient un adversaire aussi dangereux... Chaud devant !

 

 

 

 

 

 

 

   Points de vie :

30 pv en normal

45 pv en héroïque

 

Pouvoir héroïque : Impulsion de magma

1 : Inflige 1 point de dégâts à tous les serviteurs (normal et héroïque)

 

Carte(s) à débloquer : â€‹Druidesse de la Flamme (normal) et Lanceur de hache (défi de classe)

Débute avec :  7 Lige du feu sur le board

 

 

 

Decklist :

 

Nb Cartes Nb Cartes
2 Arme croque-roc 2 Lanceur de hache
2 Horion de lave 2 Destructeur garde du feu
2 Marque du fauve 2 Bombardier cinglé
2 Élémentaire délié 2 Furie sanguinaire
2 Druidesse de la Flamme 2 Élémentaire de feu
4 Déchaînement 2 Chien du Magma
2 Nain sombrefer 2 Lourdaud volcanique

 

Cartes uniquement accessibles aux boss :

 

         

          Token (mode normal)                       Token (mode héroïque)

 

Stratégie, mode normal :

 

Garr nous accueille donc avec un board rempli de ses fidèles Lige du feu. Bien qu'inoffensifs par eux-mêmes, ils se feront un plaisir de vous infliger des dégâts en explosant à leur mort, lesdits dégâts augmentant exponentiellement avec le nombre de Lige du feu décédant dans le même tour. Garr peut de plus en rajouter sur le board via sa carte Déchaînement.

Pour le vaincre il faudra donc tourner autour des Lige du feu et exploiter le pouvoir héroïque de Garr, le reste de son deck n'étant guère insurmontable... Attention toutefois au burst engendré par les Lanceur de hache et Furie sanguinaire.

 

Tous les serviteurs avec la capacité Accès de rage excellent donc contre ce boss. Le Guerrier apporte les utiles Berserker écumant et Fabricante d'armures et semble la classe la mieux armée. Le Prêtre peut énormément piocher en couplant l'effet du pouvoir héroïque avec celui du Clerc de Comté-du-Nord, de plus son propre pouvoir héroïque permet de réguler les pv des Lige du feu et donc de choisir le moment de leur mort. Sinon sa carte Dissipation de masse est un "instant win" si joué au tour 4. Enfin les cartes neutres apportent trois must have : Mini exorciste, Acolyte de la souffrance et Client sinistre pour un délire assuré.

 

Dans tous les cas, veillez à essayer de gérer les Lige du feu une par une et tout ira bien.

 

Stratégie, défi de classe guerrier :

 

Que dire à part que la liste du défi de classe Guerrier est la perfection incarnée pour rouler littéralement sur ce pauvre Garr. Toutes les cartes synergisent avec le pouvoir héroïque du boss, vous permettant de stacker de l'armure comme un grand malade avec les Fabricante d'armures, ou de tuer presque d'un coup avec Berserker écumant, tout en gardant un board complet via les Client sinistre.

À noter la volonté de mettre le pauvre Œuf de dragon en avant, vous offrant un tour 1 somme toute mieux que rien.

 

Voici la decklist du Guerrier avec laquelle vous jouerez : http://www.hearthnews.fr/decks/4595.

 

Stratégie, mode héroïque :

 

En mode héroïque, les Lige du feu deviennent un vrai défi, car même en les gérant une par une on perd 3 points de vie à chaque fois ce qui fait fondre nos points de vie comme neige au soleil.

Et le petit up qu'ont subi les points de vie de Garr le met hors de portée d'un burst très rapide (via Berserker écumant par exemple).

 

Contrôleur mental et des Silence acquièrent une certaine utilité pour mettre les Lige du feu hors course sans encaisser de dégâts. Pour celles qui restent, des serviteurs d'early game (t3 et moins) et des armes permettent d'en gérer une par tour, et d'en mettre une autre à 1 point de vie pour qu'elle meurt au début du tour de Garr.

 

Mais il y a une solution simple et redoutable pour vaincre l'élémentaire du magma : le Prêtre. Avec comme épine dorsale des moyens de soigner les Lige du feu, soit le Cercle de soins et la Lumière des naaru. Pour en tirer partie, les Clerc de Comté-du-Nord et Maître-lame blessé sont les bienvenus. Avec une telle stratégie, un Gardelumière pourra tuer Garr en 2 ou 3 tours (attention cependant il peut se faire tuer par un Horion de lave, pensez donc à le cibler avec vos Mot de pouvoir : Bouclier).

De plus, rajouter des Puits de lumière, permet de gérer certaines Lige du feu tout en compensant la perte de point de vie (sauf s'il se cible lui-même^^ mais il reste synergique avec les Gardelumière).

Et puis, Dissipation de masse est tellement forte, que la partie peut être considérée comme gagnée si cette carte sort au tour 4.

Voici donc ma liste avec laquelle j'ai vaincu Garr : http://www.hearthnews.fr/decks/4606. S'il vous manque des cartes autres que les cartes-clés citées précédemment, mettez tout simplement des Gardelumière.

 

 

 

 

   Points de vie :

30 pv en normal

50 pv et 50 d'armure en héroïque

 

Pouvoir héroïque : Mana enflammé

0 : Inflige 5 points de dégâts au héros adverse s'il lui reste des cristaux de mana inutilisés (normal)

0 : Inflige 10 points de dégâts au héros adverse s'il lui reste des cristaux de mana inutilisés (héroïque)

 

Carte(s) à débloquer : â€‹Technicienne de l’Aile noire (normal) et Horion de lave (défi de classe)

Débute avec :  Rien sur le board

 

 

 

Decklist :

 

Nb Cartes Nb Cartes
3 Diablotin des flammes 2 Explosion de lave
2 Horion de lave 2 Destructeur garde du feu
2 Attise-flammes 2 Flammes infernales
2 Druidesse de la Flamme 5 Bombe vivante
2 Chef du gang des diablotins 2 Élémentaire de feu
2 Enragé du magma 2 Géant de lave
2 Coeur de flammes    

 

Cartes uniquement accessibles aux boss :

 

         

                                                                              Mode normal                               Mode héroïque

 

Stratégie, mode normal :

 

Le Baron Geddon se fera un plaisir d'être beaucoup plus pénible que son acolyte précédent. Mais pas forcément plus difficile.

Avantages pour lui : son pouvoir héroïque est vite problématique et ses cartes Bombe vivante constituent un reset correct de votre board, du fait qu'il n'y aura pas forcément un serviteur adverse pour "suicider" votre serviteur, ainsi qu'un moyen de pression supplémentaire sur vos points de vie.

Désavantages : son deck n'est vraiment pas terrible concernant ses tours 3 et moins, et la carte Bombe vivante si elle est redoutable reste coûteuse et donc ralentit ses sorties.

 

La lenteur du deck du Baron Geddon est la faiblesse sur lequel il faut appuyer, tout deck aggro aura la mana curve pour échapper à la punition du pouvoir héroïque dans les premiers tours tout en mettant une grosse pression au Baron Geddon. Attention juste à l'over-extend à cause du reset possible via Bombe vivante.

Pour les decks un peu plus lents, Mal'Ganis se rit du pouvoir héroïque du Baron Geddon, et l'Archimage Antonidas permet d'enchaîner une infinité de tours à 10 manas avec 2 Boule de feu et votre pouvoir héroïque.

 

Stratégie, défi de classe chaman :

 

Ce match est un peu plus compliqué que le défi du Guerrier. L'idée du deck est de vous aider à contourner le pouvoir héroïque du Baron Geddon en "lockant" vos manas via la Surcharge, ainsi vous aurez moins de mana à dépenser chaque tour (votre deck est littéralement rempli de cartes à Surcharge). Le deck adverse étant lent, ces cristaux en moins ne posent pas vraiment de problème.

De plus, cette abondance de cartes à Surcharge est également un moyen pour permettre à la nouvelle carte Horion de lave de briller.

 

Entre les cartes très agressives et difficilement gérables pour le Baron Geddon comme Diable de poussière et Zap-o-matic tournoyant, et vos gamebreakers (les légendaires et Marteau-du-Destin), vous devriez pouvoir le tuer avant qu'il n'ai eu son mot à dire. Néanmoins en cas de mauvaise sortie (ou de bonne pour lui^^) le late game du Baron Geddon surpasse le votre.

 

Voici la decklist du Chaman avec laquelle vous jouerez : http://www.hearthnews.fr/decks/4596.

 

Stratégie, mode héroïque :

 

Déjà très ennuyeux, le pouvoir héroïque du Baron Geddon et la carte Bombe vivante voient leurs dégâts passer de 5 à 10. Et vu que notre ami n'a pas de moins de 100 points de vie, la course contre-la-montre s'enclenche très vite.

Un jeu bien curvé, avec des menaces à jouer tout au long de la partie semble être la base pour esquiver le pouvoir héroïque. Mais les Bombe vivante, coûteuses, sont souvent jouées sur l'un de vos serviteurs sans que le Baron Geddon n'ait eu le temps d'en jouer un aussi, ce qui vous empêche alors de suicider votre serviteur dans le sien.

 

Une bonne solution est d'avoir un deck qui pioche beaucoup, ainsi vous aurez toujours un grand nombre de cartes en main soit une haute probabilité de ne pas activer le pouvoir héroïque du boss tout en jouant des cartes effectives (car il se peut aussi que vous devrez "jeter" des cartes dans le vent pour éviter le pouvoir héroïque). Comme pour Garr, le deck du boss n'est guère un problème en soit, on se focalise surtout sur l'impact de son pouvoir héroïque et de ses cartes uniques.

 

Le Démoniste peut se jouer de ce problème grâce à Mal'Ganis mais attention à sa sensibilité aux Bombe vivante.

 

Le Druide et le Voleur peuvent profiter de la lenteur du Baron Geddon pour lui brûler un maximum de cartes dans leurs versions Meule. Le Druide peut également détruire un serviteur sous Bombe vivante grâce à Acclimatation ou bien le Silence avec Gardien du bosquet. Le Voleur peut lui se faire plaisir en jouant Recrutement sur Robot de soins antique, et esquiver Bombe vivante en utilisant Disparition (mais cela reste cher à jouer).

 

Personnellement, j'ai utilisé ce deck Mage : http://www.hearthnews.fr/decks/4607. Il couple une temporisation de board (basé sur un Mage frost classique) à la combo 4 Apprentie du sorcier puis au tour suivant Archimage Antonidas et un sort pour créer une infinité de Boule de feu gratuites.

 

 

 

 

 

 

 

   Points de vie :

30 pv (Chambellan Executus) puis 8 pv et 8 d'armure (Ragnaros) en normal

30 pv et 15 d'armure (Chambellan Executus) puis 30 pv et 30 d'armure (Ragnaros) en héroïque

 

Pouvoir héroïque (Chambellan Executus) : Le chambellan

2 : Invoque un acolyte Attise-flammes 1/3 (normal)

2 : Invoque un acolyte Attise-flammes 3/3 (héroïque)

 

Pouvoir héroïque (Ragnaros) : BRÛLE, INSECTE !

2 : Inflige 8 points de dégâts à un adversaire aléatoire (normal)

2 : Inflige 8 points de dégâts à un adversaire aléatoire. Deux fois (héroïque)

 

Carte(s) à débloquer : â€‹Chef du gang des diablotins (normal) et Chambellan Executus (fin d'aile)

Débute avec :  Rien sur le board

 

 

 

Decklist :

 

Nb Cartes Nb Cartes
2 Diablotin des flammes 2 Destructeur garde du feu
2 Horion de lave 2 Boule de feu
2 Attise-flammes 2 Élémentaire de feu
2 Enragé du magma 2 Chien du Magma
2 Explosion de lave 10 Géant de lave
2 Rageur du Magma    

 

Cartes uniquement accessibles aux boss :

 

    

          Token (mode normal)                               Token (mode héroïque)

 

Stratégie, mode normal :

 

Un boss assez particulier ici car vous aurez deux adversaires (mais un seul deck^^) à affronter. En effet, après avoir tué le Chambellan Executus celui-ci sera remplacé par Ragnaros, ce qui signifie nouveaux points de vie et nouveau pouvoir héroïque.

 

Le deck adverse est correct sans être abusé, certains serviteurs faibles venant le ternir. Globalement, il essaiera quelque peu de prendre le board, et peut gérer vos serviteurs les plus solides avec Explosion de lave et Boule de feu. Comme pour tous les boss du Coeur du Magma, l'excellent Élémentaire de feu est de la partie.

La vraie star du deck, tirant copieusement partie du fait que le Chambellan Executus est fait pour se faire tuer, c'est le Géant de lave, présent en dix exemplaires !

 

Sortez couverts par vos Chasseur de gros gibier donc. Pensez également à assurer votre présence sur le board, via les serviteurs à Râle d'agonie comme la famille des Déchiqueteurs, ou aussi en combinant des serviteurs Provocation à Kel'Thuzad (difficilement gérable pour votre adversaire) permettant ainsi de gérer tranquillement les Géant de lave adverses.

Les AoE peuvent aussi faire le travail ici, notamment un deck comme le Mage frost, permettant de ralentir les Géant de lave via le Gel puis les anéantir avec Auspice funeste.

Néanmoins songez que la profusion de serviteurs permet de contrer le pouvoir héroïque de Ragnaros, dans le cas où vous ne seriez pas capable de tuer le Chambellan Executus et Ragnaros dans le même tour.

 

Stratégie, mode héroïque :

 

La version héroïque du Chambellan Executus rappelle fortement celle d'Anub'Rekhan dans la première aile de Naxxramas. On cherche donc ici à temporiser un maximum, et à ce petit jeu le Mage frost n'a pas son pareil (quoique Voleur et sa carte Disparition fait bonne figure aussi mais le deck est ultra dépendant de cette carte).

Quand à Ragnaros l'effet de son célèbre pouvoir est tout simplement doublé ! Les serviteurs à Râle d'agonie ou Bouclier divin seront donc les plus utiles pour limiter la casse.

 

Quelque soit la stratégie de votre deck, sachez que les boss privilégient le face sale et unbrain au trade de vos serviteurs, songez-y si vous voulez greed sur la pose d'un serviteur-clé (attention aux sorts de gestion par contre, Contresort est votre ami).

En règle générale, les Chasseur de gros gibier et Contrôleur mental feront une nouvelle fois étalage de leur utilité.

 

De mon côté, j'ai préféré ne pas me soucier de mon adversaire, car comme pour Anub'Rekhan à l'époque, la temporisation du Mage frost fait merveille. Et comme pour le Baron Geddon, la combo permet de s'occuper des 105 points de vie cumulés en un tour. Voici le deck, avec quelques retouches par rapport à la version du Baron Geddon : http://www.hearthnews.fr/decks/4608.

 

Commentaires (9)
HeartOfStone
#1
Personnellement j'ai pris un bon vieux handlock des familles pour la version normale et heroïque d'executus, et ça a toujours marché du premier coup. :smiley:
Monkey75
#2
Pour executus héroique, j'ai été déçu, j'ai même pas eu à créer un deck spécialement pour lui, c'est passé du premier coup avec du guerrier contrôle (je l'accorde, le Mekgénieur Thermojoncteur a fait la diffèrence face au pouvoir de ragna)
laufeust
#3
pas bête comme idée monkey
carracas
#4
les try en heroique sont plus sympa et techniques que pour naxx ou la c'etait surtout des coups de bol
laufeust
#5
c'est vrai caracas, ça me rappelle la trop esseulée maexnna, où il y avait une vraie stratégie à utiliser pour contourner son pouvoir héroique. Là les boss ont une vraie mécanique avec laquelle il faut compter
Jayser
#6
Bravo pour ce boulot! Baron Geddon en héroïque, ça pique...
Dyvim
#7
Super taf, il n'y a que pour Ragnaros héroïque ou j'ai du recommencer (soit l' Apprentie du sorcier au fin fond du Deck ( Dernière carte), soit pas assez de freeze).

Pour le mode normal j'ai joué un Chaman pour Garr qui est passé facilement et pour Baron Geddon et Ragnaros, seigneur du feu, un bon vieux druide charge a fait le taf sans soucis
cirederff
#8
allez plus pour longtemps de le peter en mode hm
Darkounet
#9
Boule de feu a l'infini vs Ragnaros et c'est easy!