Notifications

Comment s'améliorer sur HearthStone ?

par le Mardi 08 Avril 2014 à 23:49

Voici un guide qui, je pense, devrait intéresser un très grand nombre d'entre-vous.

Ce  guide a été posté récemment sur Reddit par sipiwi94.

 

Ce joueur d'échec nous explique, selon lui, les étapes à suivre afin de dévenir un bon joueur sur HearthStone.

 

Voici sans plus attendre, une traduction effectuée par mes soins de son article original.

 


 

Salut, je suis sipiwi94.

 

J'ai joué aux échecs pendant 11 ans et j'ai atteint le rang légende plusieurs saisons d'affilées maintenant. J'ai découvert qu'il y a beaucoup de similitudes entre les échecs et HearthStone quand il s'agit de s'améliorer. Une chose importante est que l'amélioration peut être divisé en deux groupes: les compétences et la mémorisation / les choses que vous avez juste besoin de savoir.


Ce guide sera surtout axé sur ​​la première partie, mais voici un exemple qui montre la différence. Apprendre sur le « card advantage » et le « board control » améliore votre niveau de compétence. Toutefois, mémoriser un nouveau deck n'améliorera pas votre niveau de compétence. Vous aurez probablement un meilleur rendement, mais votre niveau de compétence restera le même.


Les deux types d'amélioration sont importants, mais à mon avis vous devriez vous concentrer sur les compétences autant que possible.

Ce guide va essayer de vous donner quelques outils pour vous aider à améliorer à HearthStone. Vous ne serez pas un meilleur joueur juste après l'avoir lu ce guide (je l'espère un peu quand même), mais si vous utilisez les outils qu'il vous donne, vous allez, espérons-le, vous améliorer plus rapidement que vous le feriez sans.

 

Votre niveau de compétence

Cette partie est plus importante dans les échecs que de mémoriser des ouvertures etc. et je dirais que c'est la même chose pour HearthStone.

Lorsque vous utilisez un deck fait par un pro, vous allez souvent avoir une montée rapide en rang. C'est très agréable et motivant, surtout depuis que la plupart d'entre nous ont un objectif qui serait désormais plus grand qu’au tout début (rang 5, légende, etc.).

 

Cependant, votre objectif devrait être simplement de vous améliorer et pas autre chose.

 

Avec cet état d'esprit que vous ne serez pas aussi frustré si vous descendez 2 rangs ou quelque chose comme ça, puisque vous serez amélioré. Du coup, si votre objectif était d'atteindre le rang 5, vous en êtes-vous approché ou pas ? En fait si, parce que vous devez être un meilleur joueur pour atteindre un rang plus élevé.

Un deuxième point sur ​​l'utilisation d'un deck « pro » est qu'une fois que votre deck est obsolète vous redescendrez à l'endroit où vous étiez avant que vous avez trouvé votre deck de « pro ».

 

Donc que s’est-il passé ? Ce qui s'est passé que vous avez vécu « faux » coup de pouce en niveau de compétence. Vous n’êtes pas réellement devenu un meilleur joueur. Ce qui fait de vous un meilleur joueur, c'est autre chose. Aux échecs, il y a deux choses bien distinctes qui font de vous un meilleur joueur :

  • La première est la lecture de certains thèmes du jeu en améliorant votre compréhension générale. Dans HearthStone, cela correspondrait à la compréhension des classes (« removal », secrets, comment ils sont joués, etc.).
     
  • La deuxième façon de s'améliorer aux échecs est de pratiquer vos compétences de calcul en résolvant des énigmes ou faire des parties. Ceci entraine votre cerveau de la même façon que les joueurs de football s’entrainent physiquement.

Dans HearthStone, la meilleure façon de pratiquer est de faire des parties. Mais vous devez être concentré à 100%. Ça fonctionne pas si vous regardez Facebook pendant le tour de votre adversaire, regardez la télévision en même temps ou ce que les gens font à côté de vous.

 

Après avoir joué à une partie en étant concentré, essayez de comprendre quelles sont les erreurs que vous avez faites. Que vous ayez gagné ou perdu, que vous avez eu de la chance ou pas, cela n’a aucune importance. Il y aura toujours des erreurs que vous pouvez apprendre et qui font que c'est un élément important de l’amélioration. Essayez de résoudre le casse-tête suivant :

 

Réfléchissez bien avant de voir la solution. Pensez en dehors du

 

La solution devient évidente une fois que vous obtenez la bonne idée:

Vous utilisez « Égalité », puis utilisez « Chouette bec-de-fer »   sur l’ « Ogre rochepoing ». Maintenant, ce dernier est à 7 PV et vous pouvez le monter à 28 dégâts, ce qui est mortel avec le « Crocilisque des rivières ».

 

Peu importe si vous avez trouvé ça facile, difficile ou impossible à résoudre, la façon dont vous avez réfléchit sur le puzzle devrait être très similaire à la façon dont vous pensez quand vous jouez.

 

Comment penser pendant un tour ?

  1. Regardez le jeu

    Cela semble très simple et en fait, ça l’est. En regardant le jeu sans penser à trouver le meilleur coup à jouer, vous stimulez les autres parties de votre cerveau, ce qui permet souvent de voir les choses différemment. Quand j'ai résolu le casse-tête ci-dessus, c’était en regardant le jeu. C’est  là que j'ai pensé à cette égalité + chouette pouvait soigner tout serviteur. Je ne pense pas que j'aurais vu ce point de vue si j’avais tenté de trouver le meilleur coup possible (pas aussi rapidement en tout cas).
     
  2. Définir un objectif pour votre tour

    Un objectif pourrait être de supprimer un gros serviteur, jouer certains « removal », endommager votre adversaire autant que possible, survivre jusqu'à la fin du tour, etc. C’est en définissant un objectif que vous pouvez trier les coups qui ne peuvent pas vous aider à le réaliser. Dans le puzzle le but était évident, puisque vous mourriez si vous n'avez pas tué le héros adverse. En sachant cela, vous n'avez même pas pensé à un grand nombre de coups. Cela peut aussi être le cas dans les exemples moins évidents si vous êtes en avez conscience.
     
  3. Trouver les coups potentiellement bons

    Ne soyez pas trop critique tout en regardant ceux-ci. Il serait dommage de mettre de côté le meilleur coup. Chaque joueur regarde les possibilités différemment, mais si vous organisez correctement vos pensées, vous ne manquerez plus autant de bons coups. Vous évitez aussi de regarder le même jeu plusieurs fois, ce qui vous fait perdre du temps.
     
  4. Évaluer les coups à fort potentiel et choisir celui que vous voulez jouer

    Cette étape est assez évidente. Vous évaluez les coups que vous avez choisis à l'étape 3.
    1. Quel coup est le plus sûr, le plus ambitieux, le moins cher pour tout supprimer, qui génère un « board control », etc. ?
      Après avoir évalué chaque coup, vous choisissez celui que vous pensez être le meilleur.
       
    2. Ce qu’il faut aussi prendre en compte est : avez-vous un bon coup au tour prochain (un coup qui utilise toute votre mana et qui est utile) ?
      Votre adversaire pourrait-il avoir une bonne réponse à votre coup et quelle est sa probabilité ?
       
  5. Pourquoi mon coup est mauvais ?

    Vous devez vous poser cette question. En gros, vous devez imaginer que le coup que vous avez choisi est mauvais et comprendre pourquoi.
    Cela, comme dans l’étape 1, active une nouvelle partie de votre cerveau, qui trouve parfois des choses que vous avez manqué.

    Il arrive parfois que, même en ayant compris que vous avez raté quelque chose d'essentiel qui rend votre coup mauvais et/ou en vous rappelant que votre adversaire pourrait en avoir un bon aussi, vous décidiez même de jouer votre coup parceque c'est la seule chose à faire.
    Mais, s'il ne fait pas ce que vous attendiez de lui, c’est qu’il ne doit pas avoir les cartes, ce qui vous donne quand même une bonne information.

    Ainsi, cette étape n'est pas toujours utile, mais peut avoir son importance.
     
  6. Assurez-vous que vous faites tout comme il  faut
     
    1. Jouez vos cartes dans le bon ordre !
      Je pense qu’il nous est tous arrivé d’oublier des  cartes comme le Pyromancien sauvage sur le plateau, de sacrifier le Jongleur de couteaux avant de jouer vos autres serviteurs, etc. L'ordre dans lequel vous jouez vos cartes peut être essentiel. Une règle de base est la « pioche » avant les « effets aléatoires » et avant tout le reste. Notez que cela ne signifie pas que l'ordre de " tout le reste " n'a pas d'importance.
       
    2. Placez vos serviteurs correctement !
      Ceci est très important si vous jouez contre Mage, Chasseur, et Voleur (Cône de froid, Tir explosif, Trahison), mais faites juste correctement de façon générale. C’est presque toujours important, car la plupart des decks contiennent des cartes qui boostent les serviteurs adjacents (Défenseur d’Argus, Totem Langue de feu, Loup alpha redoutable, etc.)
       
    3. Attaquez dans le bon ordre !
      Ce n'est pas important, très souvent, mais je veux simplement le mentionner. Par exemple, les serviteurs qui se boostent entre eux… Alors pensez-y.

Ces mesures devraient éliminer beaucoup d'erreurs. Elles ne sont pas toute évidentes à chaque tour, mais vous allez probablement comprendre cela une fois que vous vous serez familiarisez avec elles.

 

 

Comment pratiquer ces étapes ?

 

Une façon de pratiquer est de jouer tout en étant 100 % concentré sur la partie.
 

Une autre façon est de trouver des streamers très qualifiés qui expliquent leurs parties. Mais ne regardez pas le stream en hochant la tête lorsqu’ils expliquent ce qu’ils viennent de faire. Vous devez décider ce que vous feriez dans leur situation pendant qu’ils sont en train d’y réfléchir. Cela fait, vous apprenez via la pratique des 6 étapes et vous apprendrez quelque chose lorsque votre jeu n'est pas identique au streamer. Si le streamer joue trop vite pour vous, regardez ses vidéos en VOD, afin que vous puissiez mettre en pause jusqu'à ce que vous ayez compris comment il fallait jouer le tour.

 

 

Tout se joue sur les informations

Une chose très importante dans ce jeu est d'obtenir des informations sur les cartes jouées et les cartes qui ne sont pas jouées.

  1. Quelles cartes n’ont pas encore été piochées dans votre deck?

    Cette information peut être très importante. Et elle est d’autant plus lorsqu’il y a seulement quelques cartes dans votre deck, mais c’est également important en règle générale quand vous avez besoin de savoir quelles réponses vous avez pour le 12/12 Edwin VanCleef ou quel que soit le serviteur que votre adversaire pourrait avoir. Si vous avez déjà utilisé toutes les cartes « late game » contre un guerrier contrôle,  vous savez que vous devez essayer de mettre fin rapidement à la partie, etc. Et il ya beaucoup d'informations à prendre si vous vous demandez quelles sont les cartes qui restent dans votre deck.
     
  2. Quelles sont les cartes que votre adversaire a/n’a pas joué ? Est-ce que votre adversaire a/n’a pas joué ses « board clear » a-t-il joué ses cartes « late game » ? Quel genre de deck contient les cartes qu’il joue ?
     
  3. Quelles sont les cartes que votre adversaire n’a  pas jouées même si il aurait été bon de le faire ? Ceci est très utile, puisque vous n'avez pas à vous préoccupez de ces cartes au(x) prochain(s) tour(s).
     
  4. Comment fait votre adversaire « mulligan » ?

    S’il a jeté beaucoup de cartes, il est moins probable qu'il ait une bonne main de départ. Les cartes qu'il garde aussi vous donner un indice. Cela pourrait vous dire beaucoup de choses en fonction du type de deck que vous jouez et que votre adversaire joue, mais en général, ce sont des cartes de début de jeu ou des cartes essentielles dans le « match up ». Faites attention si oui ou non votre adversaire a joué les cartes qu'il tenait dans sa main de départ.
     
  5. Sélectionner une carte, c’est presque jouer une carte.

    Parfois, vous obtenez des informations en  prêtant attention à quelles cartes votre adversaire survole avec sa souris et quelles cartes il s'apprête à jouer/ne pas jouer. Je ne fais pas cela, puisque les joueurs gens peuvent bluffer. Mais je peux vous donner des informations très utiles, surtout aux rangs inférieurs.

    Deux exemples: Si un mage a « presque jeté » un sort sur ​​votre serviteur en tour 2, c’était probablement un « Éclair de givre » et si votre adversaire a "presque joué" au tour 3 en le pointant sur un de ses serviteurs, c’est très probablement un  « Clerc du Soleil brisé ».
    Peu importe si vous voulez utilisez cette information ou non, vous devrez veiller à ne pas donner d’indice à votre adversaire de cette façon.

 

Les choses simples que vous pouvez faire

  1. Utilisez autant que possible la mana

    Cela vous permet de jouer plus de cartes dans l'ensemble, ce qui vous donne plus de « board control » , ce qui vous permet de « trade » plus efficacement, etc.
     
  2. Encourager les erreurs de votre adversaire

    Ce jeu est deux choses :

    La première est de faire le meilleur coup à chaque tour.
    La seconde est faire échouer votre adversaire à ça.

    Cette derniere est quelque chose que les gens oublient souvent. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour le faire échouer. Une chose que vous pouvez faire est d'utiliser des cartes comme Chevalier de sang, Le Chevalier noir, Chasseur de gros gibier, Contrôleur mental, Harrison Jones. Votre adversaire s'attend rarement à voir ces cartes, ce qui pourrait s'avérer être une erreur. Vous pouvez également utiliser des cartes qui sont difficiles à jouer contre. Sylvanas Coursevent et Cairne Sabot-de-Sang sont de bons exemples. Même les provocations sont parfois difficiles à jouer. Vous pouvez également essayer de prédire ce que votre adversaire va faire et rendre son coup mauvais avec ce que vous avez dans votre main.
     
  3. Ne pas faire toujours le "meilleur" coup

    Il faut plutôt faire le coup qui vous donne des chances élevées de gagner.
    Imaginons que vous êtes dans une mauvaise situation et votre seule chance de gagner est de toute mettre sur le héros adverse et espérer qu'il ne possède pas les cartes pour vous terminer. En faisant cela, vous risquez de perdre 90 % de ces parties. Toutefois, en faisant des « trades » efficaces vous perdrez dans 100 % des cas. Du coup, 90% ce n’est pas si mal. Ce jeu est basé sur le rapport risque/récompense.
     
  4. Jouez autant de classes que possible

    Cela rendra vos parties contre eux plus évident. Si vous n'avez pas les bonnes cartes, vous pouvez toujours jouer des arènes.
     
  5. Le meilleur jeu n'est pas toujours celui qui donne le meilleur résultat

    Vous pouvez recevoir, dès le tour suivant, le meilleur contre à votre précédent  tour. Même si c’était très peu probable, ne soyez pas frustrés. Vous avez quand même pris la bonne décision !

 

La mémoire pour la victoire

Je vais maintenant passer un peu de temps à vous parler de ce qui est important de mémoriser et comment s'améliorer à le faire.

 

Lorsque vous jouez aux échecs, vous devez mémoriser les ouvertures (les meilleurs coups possibles du début du jeu), MAIS il est très important que vous compreniez pourquoi chaque mouvement est le meilleur. Dans HearthStone, il est très important d’avoir un bon deck, MAIS il est très important que vous compreniez pourquoi c’est un bon deck.


Lorsque vous trouvez bon deck sur Internet, vous trouverez dans le meilleur des cas une description vous indiquant à quoi sert chaque carte dans ce deck et une vidéo avec des parties explicatives.

S’il y a une description, ne l’utilisez pas. La meilleure façon d’apprendre est de regarder chaque carte vous-même, en essayant de comprendre pourquoi chaque carte a été choisie à la place d’un autre. Ensuite, vous pouvez regarder la description pour savoir quels sont les points que vous avez ratés. Faites des parties avec ce deck (au moins 20 je dirais). Cela vous apprendra beaucoup de choses sur le deck et si vous ne pouvez pas le faire fonctionner en 20 matchs, trouvez-en un autre. Vous encore quand même appris beaucoup de choses, surtout si un jour vous rencontrez ce deck en face.

 

La « méta game » est également nécessaire à apprendre et peut étonnamment vous apprendre beaucoup sur le jeu.
Quelle est le deck la plus populaire du moment ? Qu'est-ce qui le contre et pourquoi ces cartes / deck ne sont pas joués ? Comment pouvez-vous modifier votre deck afin de le rendre plus efficace contre la méta ? Au lieu de simplement jouer les mêmes deck comme tout le monde, vous devriez essayer de comprendre pourquoi ces deck sont populaires. Cela améliore vos compétences et vous aurez également une longueur d'avance si vous changez votre deck en conséquence.

 

Derniers mots

  • Donc qu’est-ce qui fait de vous un meilleur joueur ? L’entrainement, la réflexion, la concentration, la compréhension.
     
  • Prenez votre temps lorsque vous jouez. Vous avez 90 secondes par tour et chaque seconde que vous n'utilisez pas est perdue.
     
  • Utilisez les 6 étapes mentionnées ci-dessus. (Vous pouvez peut-être consulter cet article tout en jouant)
  1. Regardez le jeu
  2. Définir un objectif pour votre tour
  3. Trouver les coups potentiellement bons
  4. Évaluer les coups à fort potentiel et choisir celui que vous voulez jouer 
    1. Avez-vous un bon jeu prochain tour
    2. Votre adversaire pourrait avoir une bonne réponse à votre jeu et quelle est la probabilité
  5. Pourquoi votre coup est mauvais ?
  6. Assurez-vous que vous faites tout comme il  faut:
    1. Jouez vos cartes dans le bon ordre
    2. Placez vos serviteurs correctement !
    3. Attaquez dans le bon ordre !
  • Obtenir autant d'informations que possible sur ce qui se passe dans le match.
     
  • Apprenez des choses que vous devez mémoriser.

 

Si vous faites tout cela, je suis sûr que vous pourrez vous améliorer rapidement, mais il y a une dernière chose, qui est très importante : Amusez-vous ! N'oubliez pas pourquoi vous jouez à ce jeu. Il ne s’agit pas ici de viser le top 100, mais de prendre du plaisir et si vous prenez du plaisir, vous vous améliorerez bien assez tôt.

 

Auteur : sipiwi94

https://www.facebook.com/sipiwi1994
https://twitter.com/sipiwi94
http://www.twitch.tv/sipiwi94

 

 

Commentaires (18)
crassasta
#1
article très interessant. Merci pour la traduction :smiley:
Nallan
#2
J'avoue que tous ces conseils sont énormes!!!
miglTheKamx
#3
symap l'article mais je rajouterai connaître l'interaction des cartes
Stellstone
#4
Excellent article de fond ! Par contre la capture d'écran de l'énigme me fascine. Ca donne l'impression qu'il existe un site qui permet de s'entrainer à résoudre ces situations. Si c'est le cas je suis preneur de l'URL.
Stellstone
#5
Yes trouvé ! Je ne conaissais pas ! http://www.hsdeck.com/puzzle/
Avalon
#6
Très bon article. C'est vrai que la mémorisation des coups est très importante aux échecs. Au plus haut niveau les joueurs ne font que répéter des suites coups, en connaissant eux mêmes ce que l'adversaire va jouer et en "counter brain" le coup de l'autre, et "counter counter brain" le coup suivant m'enfin vous avez compris! HearthStone peux tendre vers le même schéma (surtout avec l?absence de decks originaux).
Avalon
#7
Les extensions vont faire du bien du coup, ça va rafraîchir le méta :smiley-lol:
Darksider
#8
Je n'ai pas encore tout lu. J'en suis à l'énigme. J'ai pas encore trouvé la réponse (noob).
Avalon
#9
Perso j'avais pas trouvé l'énigme. J'étais resté sur "feu intérieur" sur le Gardien blessé, puis folie de l'ombre, ensuite silence sur le Gardien volé, silence de la chouette, suivis d'un jeune maître brasseur pour le faire remonter dans main et le poser pour se heal de 6 :smiley-mr-green:
Uppsala
#10
Excellent article !
Genius Nagato
#11
Parfait !
campeur40
#12
vraiment sympa je reconnais dans certains défaut genre regarder la tv en jouant lol :smiley-wink:
ChaosKaizer
#13
Pas mal pas mal! C'est aussi très réconfortant car j'ai reconnu pas mal de comportement que j'avais par défaut ^^ ! Merci Stellstone pour le lien. J'avais pas trouvé non plus pour l'énigme ...
fredyrick
#14
Merci pour la traduction très intéressant :smiley:
Kristauf
#15
Très intéressant et rassurant pour les joueurs moyens :smiley:. Merci pour la traduction.
Monsterz06
#16
J'ai pas trouver l'énigme car je savais pas que égalité+chouette pouvait ill notre serviteur ! :smiley:
Johnmacfly001
#17
J ai appris des choses merci pour le moment ?
sauros73
#18
Bonjour,

Merci pour la traduction.


Pour améliorer celle-ci j'aurai traduis :

So what happened? What happened was that you experienced a ?false? boost in skill level.


Par :
Donc que s?est-il passé ? Ce qui s'est passé que vous avez bénéficié d'une « fausse » augmentation de votre niveau de compétence.


Au lieu de :
Donc que s?est-il passé ? Ce qui s'est passé que vous avez vécu « faux » coup de pouce en niveau de compétence.


Je ne veux pas chipoter sur ce beau travail mais je trouvais que cette phrase manque de clarté.

Merci encore