Notifications

Incantation de Résurrection : Malylock

par le Mercredi 29 Juin 2016 à 10:30

Depuis tout petit j'ai toujours eu une sorte de passion pour les dragons, je n'ai jamais su expliquer pourquoi mais ces créatures me fascinent. Et attention, quand je parle de dragons je parle de « Dragons » dragons ; pas de ceux qu'on nous fait passer pour des dragons dans les films et séries fantastiques populaires de nos jours qui sont en fait des Wyverns.

 

 

Pour moi ces créatures ci-dessus sont comme les tomates : tout le monde les met dans le panier à légumes et ce n'est pas si grave mais techniquement... c'en est pas.

 

Mais je m'égare, revenons-en à nos poulets et pour continuer l'introduction de cet article je nous ramène fin 2015 à la Dreamhack Winter remporté par Purple avec dans sa line-up une decklist qui deviendra célèbre après ça : le Malylock qui lui aura permis d'établir un record de 17-0 sur le tournoi.

 


 

Ayant toujours aimé les decks qui sortent de l'ordinaire je l'ai énormément joué après ça. Je l'ai intégré dans ma line-up de tournois, et pleuré toutes les larmes de mon corps à l'arrivée du mode standard et des divers nerfs qui l'ont touché.

 

Cependant je ne suis pas de nature à abandonner si rapidement et je savais qu'il restait du potentiel dans l'idée de notre canadien préféré, alors je me suis donné l'objectif de faire revivre cet archétype.

J'ai accompli ma mission du mieux que j'ai pu et bien que la version pré-standard n'ait rien à envier à ma version adaptée le deck reste décent et toujours aussi amusant.

 

J'ai du faire face à 3 gros problèmes pour le réaliser :

 

1) La perte de T1 :

Le Croq'zombie était un tour 1 très efficace de par ses statistiques alléchantes qui lui permettaient de mettre des bâtons dans les roues très tôt aux decks les plus agressifs.

 

J'ai contourné ce problème en doublant l’effectif de Sergent abusifs et en ajoutant un Jongleur de flammes qui est lui aussi un corps 2/3 même s'il coûte un mana de plus il est très utile et sa petite boule de feu peut permettre de ralentir les agressions.

 

2) La perte de soins : Une grosse capacité de soin était dans l'essence du deck, et la perte du Robot de soins Antique m'a fait très peur car la seule carte qui s'en approche un tant soit peu c'est l'Apothicaire du Culte mais si ce dernier vous permet de réaliser un gros soin c'est que votre adversaire a un gros terrain ce qui rend les points de vie récupérés quasiment obsolètes.

 

Je me suis au final rendu compte que le besoin de soins était moins important de nos jours, j'ai quand même ajouté un deuxième Prophète du Cercle terrestre qui reste un tour 3 très correct et peut sauver la partie couplé à un Brann. J'ai également ajouté un Siphonner l'âme qui fait bien plus office de remplacement au Chasseur de gros gibier nerfé plutôt que de soins mais qui est toujours à noter. Le retrait du BGH n'est pas si important étant donné que Dr Boom n'officie plus.

 

3) La perte de burst : Le finisher phare du deck était le Malygos + Bombe de matière noire + Feu de l'âme réduits à l'aide de l'Empereur Thaurissan ce qui représentait une source de 17 dégâts.

 

Au début j'ai testé l'ajout d'un Drain de vie ou de Folie galopante, cette dernière a très vite était rangée dans ma collection d'où elle n'aurait jamais dû sortir, le Drain de vie quand à lui est resté dans les parages un bon moment. Le problème étant que pour l'utiliser comme finisher il fallait impérativement jouer Thaurissan avec le Drain et Malygos en main (et accessoirement un Feu de l'âme) pour pouvoir faire quelques dégâts.

 

Bien que sur le papier ça ne soit pas infaisable le Drain finissait quasiment toujours par être utilisé bien plus tôt sur des créatures et du coup dans ces moments là autant jouer un Trait de l'ombre mais ça perdait du sens.

 

J'ai fini par remarquer qu'il était vraiment très rare d'avoir besoin de 15+ dégâts pour finir une partie, les Dragons posés tout au long du jeu font la plupart du temps bien assez de dommages pour qu'un simple Malygos + Feu de l'âme mette fin aux négociations.

 

 

Bon, ce screenshot n'est pas très parlant car Malygos y est inutile mais vous voyez ce que je veux dire.

 

Venons-en à la decklist (enfin...)

 

 

Pour les techs-cards dont je n'ai pas parlé :

 

Le Brise-sort remplace la Chouette Bec-de-fer : Un corps 4/3 pour 4 est de loin meilleur qu'un corps 2/1 pour 3 surtout pour l'exact même effet.

 

Auspice funeste : Très utile pour ralentir l'adversaire, lui bloquer un tour ou bien tout simplement absorber 7+ dégâts.

 

Limon des marais acide : Toujours jouissif de répondre à un Marteau du destin par cette carte, elle vous sera également très utile contre tous les Guerriers aggro armes (je n'ai aucune idée de comment on les appelle) qui pullulent à bas-rangs. Et cela va sans-dire, contre les Chasseurs, les Voleurs, les Paladins...

 

Chef du gang des diablotins : Un tour 3 très solide.

 

Kodo déchaîné : Magique combiné à Brann, extrêmement utile et solide dans la mêta.

 

Ce deck a pour point fort (très fort) de créer la surprise, en fonction de votre sortie vous pouvez tromper votre adversaire à penser que vous jouez Zoo grâce à des cartes comme Sinistre colporteur, Chef de gang, Sergent grossier ; et d'autres cartes comme l'Auspice funeste, le Limon des marais, le Prophète, le Drake du Crépuscule / Azur lui font penser que vous jouez Reno. Ce n'est généralement qu'au tour 4 ou 5 lorsque vous jouerez vos Gardiens et Corrupteurs que l'adversaire se doutera de quelque chose mais parfois ce sera bien plus tard et bien trop tard, il faut donc savoir jouer en prenant ce paramètre en compte.

 

Les meilleurs match-up sont les decks mid-range qui vous laisseront généralement assez de temps pour mettre votre stratégie en place. Les decks aggro sont souvent défavorables, tout dépendra de votre sortie initiale mais avec trop de carte mid-game en début de partie vous courrez à votre perte.

Les decks hard contrôle tels que le Guerrier ou le Prêtre sont très difficiles, le seul moyen d'en venir à bout est de jouer très agressif dés le départ.

 

Mention spéciale aux decks Grim patron trop peu présents dans la mêta qui sont un réel plaisir à savourer !

 

J'espère que ce deck vous plaira et vous amusera, on se retrouve une prochaine fois !

Commentaires (8)
Darkounet
#1
Ah le malylock ! Je suis fan de ce deck depuis longtemps et encore plus depuis la prestation de Purple avec ! Malheureusement, je ne pense pas qu'il soit assez viable dans la méta actuel mais je testerai ta liste sans faute !
KeRdAnE
#2
Très belle présentation, tout à fait le genre d'article qu'il manque sur Hearthnews :smiley-wink:
Weryu
#3
Je confirme ca manquait ... le dernier c'était quand même le pretre faucheur 4000 quand même ^^
JulioLemanitou
#4
J'adorais ce deck avant le standard , je ne le joue que de temps en temps maintenant. et c'est clair que Purple l'a sacrément porté ce deck !

Tu ne joue pas la technicienne ? en T3 c'est pourtant bien efficace, surtout face aux aggros non ? bon, c'est certainement compensé par le Kodo.

J'adore le limon, moins le brise sort : le silence est quand meme vachement moins joué maintenant non ?
SuperBiscuit
#5
Cette présentation est juste superbe... Et puis ça fait du bien de voir que tout le monde ne prend pas des simples wyvernes pour des majestueux dragons !
Lostk
#6
Salut à tous, merci pour vos commentaires sympathiques, ça fait chaud au c?ur et ça motive pour d'autres articles !

@Darkounet Je pense que l'effet de surprise le rend viable, la decklist doit pouvoir être perfectionnée pour plus de compétitivité par contre !

@JulioLemanitou Je n'aime pas vraiment la technicienne, la jouer T3 perd de l'effet de surprise, je trouve le Gang boss beaucoup plus solide et les Prophètes plus utiles en terme de T3. Pour le Brise-sort, en effet le silence est moins joué de nos jours mais je pense qu'il fait assez bien le café. :smiley-wink:
Melphios
#7
Bel article très plaisant à lire.
ah une série avec les dragons de Lodoss War ça aurait de la gueule (même si l'anime à super mal vieillit coté animation)
swarley83
#8
merci pour cette lecture sympatique !